Publié le 19 Mars 2017

Bonjour à tous!

Le printemps arrive.

Avec lui, viennent le soleil, la chaleur, les couleurs printanières et flashy, les fleurs, l'odeur de l'herbe coupée, les petites robes...

Bref, tout ce qu'on aime.

Lorsque Béa m'a prévenu qu'elle lançait le défi printemps 2017, j'ai tout de suite su ce que j'allais faire : des chaussettes!

Défi printemps 2017 : mes chaussettes

Tout d'abord je tiens à m'excuser pour les photos : les couleurs très claires ne m'ont pas permis d'avoir un joli rendu. J'ai pourtant essayé différents jours, différents éclairages... Mais rien n'y fait. Les couleurs sont trop claires pour mon appareil photo.

Cependant, ces chaussettes s'inscrivent parfaitement dans le défi de Béa Bidouilles. Les couleurs , rose et vert, me rappellent les fleurs qui commencent à pousser en ce moment.

La tige... Les pétales... Tout y est.

Défi printemps 2017 : mes chaussettes

En plus de ça, ces chaussettes m'ont permis de participer à un autre défi.

Cette paire participe à Miss Chaussettes Moches 2017.

Il faut le dire... Porter des chaussettes si flashy ne passe pas inaperçu. Dès que le pantalon se relève un petit peu, j'attire les regards!

J'adore ce petit côté original. J'aime beaucoup tricoter des chaussettes "moches". Au boulot, j'ai une tenue à respecter. Alors mettre des chaussettes comme celles ci me redonne le sourire.

Défi printemps 2017 : mes chaussettes

Par contre... Mon chat aussi les aime beaucoup. À plusieurs reprises elle me les a piqué. Je les ai retrouvé par terre, à l'agonie, avec des fils qui sortaient dans tous les sens...

Mes pauvres chaussettes...

J'ai réussi à les sauver, mais je pense qu'une prochaine opération leur sera fatale...

Croisons les doigts pour que le monstre-chat ne les attaque pas à nouveau.

Je retourne à mes aiguilles.

Bisous bisous

❤️

Voir les commentaires

Rédigé par Sur-mes-aiguilles

Publié dans #Tricot

Repost 0

Publié le 16 Mars 2017

Bonjour à tous!

Aujourd'hui nous allons parler d'une ferme qui produit elle même sa laine, tout en prenant soin de ses animaux.

Une laine naturelle et pure, produite en France, et pour laquelle on connaît la provenance, jusqu'au mouton... C'est assez rare pour en parler. Du coup... J'ai fait quelques kilomètres pour aller la rencontrer. Des kilomètres fictifs néanmoins. 

Il s'agit de la Ferme Attali, une ferme située dans le Bas-Rhin.

 

L'interview des aiguilles : Ferme Attali

"Nous sommes situés à Lembach dans le nord de l'Alsace. Mes parents ont démarré un petit élevage de mouton dans les années 70 pour la viande, la laine et le tannage des peaux. Ils apportaient notamment leur laine dans une filature locale qui a fermé dans les années 90.

Depuis nous vendions nos toisons à un négociant en laine qui travaille avec la quasi totalité des éleveurs du grand est, direction l'asie. Ma maman et moi étant fans de tricots et de loisirs créatifs nous avons décidé d'utiliser notre propre laine il y a de cela 2 ans et avons trouvé des entreprises françaises pour nous laver et filer les toisons en plusieurs tailles d'aiguille.

Après la tonte et un gros travail de tri, direction le sud de la France, et au bout de quelques mois d'attente retour en Alsace. Nous sommes ravies, il s'agit de pure laine (certes rustique ça ne plait pas à tout le monde ! ), totalement naturelle car aucun produit chimique n'entre dans le process de lavage et de fabrication (n'est utilisé que du savon biodégradable pour le lavage des toisons) et surtout locale, nous sommes les premiers éleveurs de mouton transformant leur laine à avoir la Marque Alsace.

La laine est disponible en pelotes prête à être tricotée ou en échevaux pour les amateurs de teintures et de teintures végétales.

J'ai fait des études et travaille dans le domaine de l'environnement et du développement durable, je suis donc très attachée à la préservation de nos paysages et au bien être de nos animaux. Mes moutons passent d'ailleurs leur vie en extérieur et participent à l'entretien des prairies et vergers haute tige qui ceinturent le village, et ne rentrent à l'étable qu'en mars pour la naissance des agneaux. Chez nous pas d'engraissement en bergerie, pas de granulés, rien que de l'herbe, du foin, un peu d'orge et surtout des cabrioles dans les prés."

L'interview des aiguilles : Ferme Attali

Catherine parle très bien de la filière classique de la laine sur son site.

On y apprend notamment que 90% des laines françaises partent en Asie : cette délocalisation est plus rentable, mais également plus chimique pour la laine.

Cependant il y a de plus en plus de producteurs qui décident de rester en France et tentent de revaloriser cette laine.

L'interview des aiguilles : Ferme Attali

_Quel est, d'après vous, le plus bel ouvrage que vous ayez réalisé avec vos laines?

En cadeau de naissance des enfants de mes amis je réalise toujours les mêmes chaussons pour garçon, et ballerines à dentelle pour les filles, des intemporels néanmoins personnalisés avec ma laine. Sinon le plus bel ouvrage a été fait par ma maman, un gilet de berger type irlandais pour mon fils de deux ans, je ne suis pas encore aussi douée...


_Etes vous plutôt tricot ou crochet?

Je suis plutôt tricot et apprends le crochet, tout doucement ...


_Pour vous, qu'est ce qu'une bonne session "tricot-détente"?

Ma session tricot idéale : l'hiver bien au chaud dans mon fauteuil, à côté du feu de cheminée, et me lancer un replay d'une émission de déco ou de jardinage sur france 5 ! avec une tisane ou un chocolat chaud bien sûr.


_Vos laines sont belles et pures. Que conseilleriez vous à une personne qui souhaite votre laine, sans savoir quoi faire avec?

C'est une pure laine, donc rustique mais qui tient bien chaud en hiver. je la conseillerais plutôt pour un gilet à porter sur quelque chose (par exemple un bolero en grosses mailles) ou pour des accessoires (bandeau,bonnet).

L'interview des aiguilles : Ferme Attali

Si vous êtes intéressés par cette démarche et ces laines, n'hésitez pas à prendre contact avec Catherine. Elle est disponible et à l'écoute.

Je suis très heureuse d'avoir découvert cette ferme alsacienne, bien qu'elle soit un peu loin de chez moi.

Je retourne à mes aiguilles.

Bisous bisous!

❤️

Voir les commentaires

Rédigé par Sur-mes-aiguilles

Publié dans #L'interview des aiguilles

Repost 0

Publié le 11 Mars 2017

Bonjour à tous!

Déjà 6 mois que l'on avance ensemble dans nos pixel plaids. J'ai l'impression d'être le vilain petit canard, à la traîne derrière tout le monde.

J'ai une bonnes excuse... Je fais plein de câlins à ma fille. Ça ne me laisse pas le temps de tricoter :).

 

  • Sur mes aiguilles : et bien... J'ai tricoté tous les rose, noirs et bleus, un peu de gris, mais je n'ai plus la laine pour continuer, et je commence le blanc. J'ai 68 carrés sur 225. À raison de 1 carré par jour, il me faut donc un peu plus de 5 mois. Encore faut il réussir à s'en tenir à cette cadence. L'échéance est l'anniversaire de ma fille, dans 4 mois. Il faut que j'y arrive, et j'y crois.

 

  • Lily Hook, avec son plaid "1 up de Mario" à presquê terminé. L'assemblage... Le plus difficile, mais tu es proche du but. Je suis certaine que le mois prochain nous verrons un magnifique plaid.

 

  • Magalie a commencé son plaid renard. La créatrice de Ma chouette Fabrik a mis le jaune et le bleu à l'honneur. Bon courage Magalie, je sais que ça peut être long.

 

  • Ophélie de O fil de... a fait à peu près 25% du travail en crochetant 53 granny sur 225. On se suit avec Ophélie. Le travail avance et les couleurs sont magnifiques.

 

N'hésitez pas à nous rejoindre dans cette jolie aventure.

Tricoter des carrés est long, un peu moins en crochet, mais le résultat est tellement beau! On ne s'en lasse pas. J'ai hâte de pouvoir offrir la mienne à ma fille.

Je retourne à mes aiguilles.

Bisous bisous

❤️

Rappelons que "PixelPlaid" est déposé par Hooklook. Une merveilleuse idée qui nous permet de faire chaque jour de jolies choses.

Voir les commentaires

Rédigé par Sur-mes-aiguilles

Publié dans #Tricot, #Crochet

Repost 0

Publié le 6 Mars 2017

Bonjour tout le monde!

Aujourd'hui on parle couverture! Et une jolie couverture qui réchauffera ma fille quand on lira des histoires.

Raconte moi une histoire

Je suis littéralement tombée amoureuse de ce magnifique tissu.

Le petit chaperon rouge, le loup, une jolie princesse, un dragon, un arbre qui parle... Tout le monde est présent, ce qui rend ce tissu vraiment joli.

Raconte moi une histoire
Raconte moi une histoire

La dernière fois que j'ai cousu une couverture, j'ai galéré avec la doublure en polaire. Cette fois j'ai pris les devants.

J'ai investi dans des aiguilles à bouts ronds et dans du fil de qualité.

J'ai également ajouté du molleton sur le milieu, afin d'avoir quelque chose de moelleux et de bien chaud.

L'ensemble s'est très bien cousu, c'était très agréable.

Raconte moi une histoire

J'ai trouvé tous ces tissus et de très bons conseils chez Tissus de la mine. Ils ont toujours un très joli choix de tissus et de laine.

Si vous habitez près d'Angers, n'hésitez pas à aller y faire un tour.

Je retourne à mes aiguilles.

Bisous bisous!

❤️

Voir les commentaires

Rédigé par Sur-mes-aiguilles

Publié dans #Couture

Repost 0

Publié le 26 Février 2017

Bonjour tout le monde!

Aujourd'hui on parle tricot! Et oui, encore!!

Et on parle couverture! Et oui... Encore!!

Je suis fan des deux, alors pourquoi se priver? Surtout que des couvertures, on en a toujours besoin quand on a un bébé. Et elles ont toutes leur utilité.

Il y en a une dans ma voiture, une dans la voiture de papa, une qu'elle gardera pour plus tard (sa BJB), et une qui lui servira quand on lira des histoires. Mais chut! Celle ci vous ne la connaissez pas encore.

Celle dont je vais vous parler aujourd'hui restera dans la voiture de papa, pour que notre princesse ne prenne pas froid dans son siège auto.

Encore... Une couverture

Elle est toute simple!

Voici mon tuto :

  • Monter 90 mailles avec des aiguilles 5,5 et un fil adéquat
  • Tricoter 20 rangs de point mousse
  • Tricoter 60 rangs en alternant : 10 mailles en point mousse / 70 mailles en jersey / 10 mailles en point mousse
  • Continuer ainsi en insérant le motif en jersey inversé. J'ai trouvé ce dernier sur la page Facebook Les Aiguilles de Mamet
  • Tricoter à nouveau 60 rangs en alternant : 10 mailles en point mousse / 70 mailles en jersey / 10 mailles au point mousse
  • Tricoter à nouveau 20 rangs de point mousse
  • Rabattre les mailles
Encore... Une couverture

En fait, vous l'aurez compris... Vous n'avez pas vraiment besoin de tuto pour la couverture.

Le plus "compliqué" est le jersey inversé. Le motif se forme en contrariant les mailles. Sur chaque case du motif, si vous deviez tricoter une maille endroit, tricotez là à l'envers!

Le résultat est bluffant, et je suis très heureuse de voir ce joli coeur.

Encore... Une couverture
Encore... Une couverture
Encore... Une couverture

Même si cette couverture n'a rien de fantastique, elle réchauffera ma petite princesse. Et elle aura toujours quelque chose de moi, même quand elle sera avec son papa.

J'ai encore de nombreuses choses sur mes aiguilles. J'y retourne!

Bisous bisous

❤️

Voir les commentaires

Rédigé par Sur-mes-aiguilles

Publié dans #Tricot

Repost 0

Publié le 15 Février 2017

Bonjour à tous,

Lors de mes détours sur À Little Market (si vous ne connaissez pas, allez y faire un tour, c'est rempli de créatrices pleines de talent), j'ai découvert la boutique Fibre Fantaisie.

Quand j'ai lu sa description, je suis tombée sous le charme :

"Merci de vous arrêter sur ma boutique. Vous y trouverez des fournitures originales pour des créations pleines de fantaisie. Je carde à la main des nappes de laines et fibres précieuses que je file ensuite au fuseau."

Sans aucun doutes, Marie-Christine saura vous emmener dans son univers et vous faire découvrir de nouvelles techniques.

"Parce que je carde différentes toisons de moutons, je peux en faire des feutres qui me servent alors de base à mes tableaux ou panneaux muraux."

"Parce que je carde différentes toisons de moutons, je peux en faire des feutres qui me servent alors de base à mes tableaux ou panneaux muraux."

Pour les néophytes comme moi, voici quelques définitions :

  • Carder : Peigner une matière textile telle que le coton ou la laine
  • Feutrer : Agglomérer des poils, de la laine... Pour fabriquer du feutre.

A partir du moment où on sait ça, on se fait déjà une idée plus précise du merveilleux travail de Marie Christine.

"Le kumihimo est un croisement de fils qui se fait sur un support appelé marudaï. C'est un art Japonnais dont l'apogée était au temps des samouraïs. Avec mes laines filées main, j'e peux faire ainsi des bandoulières de sac ou des décorations linéaires a suspendre ou appliquer. "

"Le kumihimo est un croisement de fils qui se fait sur un support appelé marudaï. C'est un art Japonnais dont l'apogée était au temps des samouraïs. Avec mes laines filées main, j'e peux faire ainsi des bandoulières de sac ou des décorations linéaires a suspendre ou appliquer. "

Vous l'aurez compris, Marie-Christine manie la laine sous toutes ses formes.

Elle s'est également prêtée au jeu des questions :

  • Qu'est ce qui vous a donné envie de travailler la laine?

Parce qu'en 2005 j'ai animé des ateliers de dentelle aux fuseaux en couleurs en Australie je me suis aperçu que là-bas elles savaient aussi filer la laine. Je suis donc revenue avec une envie de filage +++

  • Quelles sont les plus belles créations que vous avez réalisé avec vos laines?

 La laine filée main devient vite une addiction et le Art Yarn , ce filage très fantaisie, encore plus. mon but étant d'utiliser ces laines de différentes façons avec diverse techniques de fibres. Que choisir dans toutes ces différences si ce n'est cette laine devenue pièce unique ? Le choix est vaste sur ma boutique...

  • Votre univers est coloré et féérique. Qu'est ce qui vous inspire?

Dame Nature reste ma plus grande inspiratrice. Au fil des saisons la végétation évolue avec des variations de couleurs toujours inspirantes.

  • Que conseillez vous comme ouvrage aux personnes qui achètent vos laines?

Si vous devez utiliser mes laines, que votre plaisir à les manipuler, les toucher, se voie. Beaucoup de techniques sont à votre disposition et pour en citer seulement quelques-unes je parlerais de tricot, crochet, tissage, frivolité, kumihimo, tressage, broderie, feutrage à l'aiguille ...
 

"Le radeau de la chaussette"

"Le radeau de la chaussette"

Si comme moi vous êtes sous le charme, n'hésitez pas à aller voir sa boutique sur A Little Mercerie. Vous serez enchanté de tout ce que vous verrez.

Je retourne à mes aiguilles, et je vais vers d'autres découvertes.

Bisous bisous

Voir les commentaires

Rédigé par Sur-mes-aiguilles

Publié dans #Tricot, #L'interview des aiguilles

Repost 0

Publié le 12 Février 2017

Bonjour à tous!

Voici le 5ème article des pixel en folie.

Cela fait donc 5 mois que l'on avance dans nos PixelPlaid, ou du moins que l'on essaye.

Certaines ont fini, certaines en ont commencé un nouveau, et certaines comme moi sont toujours en retard dans leur projet.

  • Moi, Sur mes aiguilles, la fille en retard... Je n'ai RIEN à vous montrer. Pourtant le mois dernier j'étais pleine de bonne volonté. Je vous ai même dit que je ne tricoterai que ça! Mais bon... Entre temps j'ai commencé un poncho pour ma poupette, je me suis mise en tête de me faire un petit coin atelier, et je me suis mise dans la couture, un secteur que j'ai très envie de développer.
    Du coup... Je suis désoléé, mais je n'ai pas avancé.
  • Lilly Hook, Aline a terminé son Pixel Plaid! Il est magnifique. Il ne reste plus que la couture. Courage Aline, c'est la dernière ligne droite.

Bravo!

 

  • Les ateliers de Faellis, Marlène avance à grand pas! Elle s'est lancée dans un projet grandiose qui sera magnifique une fois terminé. Bravo Marlène!

 

  • Béa de Béa Bidouilles a super bien travaillé. Un BatPlaid réalisé en un mois et demi. Rien que ça! Vous pouvez retrouver toute son avancée sur son blog. C'est impressionnant cette rapidité.

 

Nous sommes quelques unes à s'être lancé dans ce projet de Pixel Plaid.
Aujourd'hui, nous ne sommes plus beaucoup à encore travailler sur ces couvertures.
Je vais peut être terminer seule... Vu ma lenteur cela ne m'étonnerait pas!

Si vous souhaitez nous rejoindre en cours de route, n'hésitez pas!

Et pour ceux et celles qui ne connaissent pas, je rappelle que les PixelPlaid est un concept déposé par Hooklook, une créatrice que nous avons rencontré le mois dernier. Vous pouvez retrouver son interview juste ici.

J'ai encore du travail, je retourne à mes aiguilles.

Bisous bisous

Voir les commentaires

Rédigé par Sur-mes-aiguilles

Publié dans #Crochet, #Tricot

Repost 0

Publié le 5 Février 2017

Bonjour à tous!

J'ai toujours tendance à céder à la mode... Après la mode!

C'est comme ça que je me suis mise à réaliser un attrape rêve pour ma fille. Mais c'est un attrape rêve particulier avec un napperon en son centre.

Ce napperon a été confectionné par ma maman. Elle tricotait peu, mais crochetait beaucoup. De mon côté, c'est l'inverse. Je ne sais absolument pas faire de crochet.

J'ai voulu l'utiliser dans cet attrape rêve pour que ma fille ait quelque chose de sa grand mère près d'elle.

L'attrape rêve du coeur

J'ai tout d'abord entouré un cercle de métal avec de la laine rose.

J'ai ensuite accroché le napperon à ce même cercle grâce à du fil de couture.

Ile ne me restait plus qu'à accrocher différents rubans, fils et dentelle sur le bas de cet attrape rêve.

L'attrape rêve du coeur
L'attrape rêve du coeur
L'attrape rêve du coeur
L'attrape rêve du coeur

Maintenant ma fille peut dormir tranquillement. Sa mamie veille sur elle et effacera tous ses mauvais rêves.

Je retourne à mes aiguilles.

Bisous bisous

❤️

Voir les commentaires

Rédigé par Sur-mes-aiguilles

Publié dans #Crochet, #Loisirs Créatifs

Repost 0

Publié le 29 Janvier 2017

Bonjour tout le monde,

A certains moments nous sommes pressés. Nous faisons tout dans l'urgence. Pour ma part, le tricot aussi est parfois fait dans l'urgence!

Plein de projets en tête, énormément de choses à faire et peu de temps pour tout réaliser.

Du coup, quand je m'aperçois que ma fille n'a plus de bonnet car le sien est dans la machine à laver, il faut vite que j'en tricote un nouveau. Et comme ce n'était pas prévu et que ça retarde les autres projets, j'ai décidé d'utiliser un modèle très simple que j'ai déjà tricoté ici.

Un bonnet trop grand pour ma toute petite

Il s'agit d'un modèle trouvé sur le site Tricotin.

il est simple, joli, agréable et rapide à tricoter.

Mais...

Les tailles disponibles sont "adulte", "enfant" et "bébé". J'ai logiquement tricoté la taille bébé pour ma fille de 3 mois. Cependant, le bonnet est beaucoup trop grand. Je suis obligée de plier le bonnet au niveau de la bande de point mousse pour qu'il ait une taille adéquat.

Un bonnet trop grand pour ma toute petite

Comme d'habitude, j'ai utilisé de l'Himalaya Mercan. Je vous l'ai déjà dit de nombreuses fois, mais elle est vraiment agréable à utiliser!

J'ai au moins deux autres modèles de bonnets que j'aimerais tricoter pour ma princesse.

Aurais je le temps de les faire?

Du coup je retourne à mes aiguilles.

Bisous bisous

❤️

 

PS : aujourd'hui ma poupette a 6 mois. Et le bonnet est toujours un peu grand... Mais il y a du mieux :)

Voir les commentaires

Rédigé par Sur-mes-aiguilles

Publié dans #Tricot

Repost 0

Publié le 24 Janvier 2017

Bonjour tout le monde!

En ce moment je m'emmitoufle dans un nuage de douceur. Un nuage rouge que je ne sens presque pas lorsque je le porte.

Je vous présente aujourd'hui mon petit foulard en mohair.

Un nuage de douceur

Je l'ai tricoté en kid mohair, un fil que j'ai trouvé chez Balaine Laine.

Il est agréable à tricoter. Très fin et pelucheux, mais c'est ce qui fait le charme de ce genre de fil et c'est pour cela que je l'ai choisi.

Un nuage de douceur
Un nuage de douceur

Pour la réalisation, j'ai fait simple mais efficace : le point mousse. Pour un projet comme celui ci, c'est si aérien que je ne me voyais pas tricoter un autre point.

70 mailles en aiguilles 4,5, un certain nombre de rangs, et mon foulard était terminé.

J'ai utilisé la pelote entière, pour obtenir la taille souhaitée, c'est à dire la taille requise pour seulement faire un tour de cou et un petit noeud.

Un nuage de douceur

Ce foulard me sert au travail : il est discret, ne retombe pas lourdement avec 1 mètre de tissu de chaque côté du cou, il me tient chaud et surtout m'évite d'être malade lorsque la climatisation est mise en route.

J'ai mis un certain temps à le réaliser car, il faut le dire, le point mousse sur du mohair.... C'est long. J'ai souvent arreté ce projet pour finalement le reprendre en main et ne plus m'arrêter.

Je ne pense pas réitérer l'expérience de ce modèle, mais je suis très heureuse de l'avoir, et je l'aime beaucoup.

J'ai encore beauxoup de projets en cours, je retourne donc à mes aiguilles!

Bisous bisous!

❤️

Voir les commentaires

Rédigé par Sur-mes-aiguilles

Publié dans #Tricot

Repost 0