Lingettes lavables en bambou

Publié le 13 Mars 2019

Bonjour à tous!

Aujourd’hui, je vais vous parler des lingettes lavables. Il s’agit de petits carrés d’éponge qui sont utilisés pour se démaquiller, se laver, nettoyer les enfants, changer les bébés... bref, c’est tout de même bien pratique.

Ma belle mère en avait quelques unes, et m’a demandé si je pouvais lui en faire plus.

Mais pas de soucis!

J’ai profité d’une promotion importante dans le magasin près de chez moi : 50% de réduction aux Tissus de la mine, suite à l’incendie de leurs voisin (la promotion n’est plus en cours). J’ai eu la chance de trouver le dernier rouleau d’éponge en bambou. C’est d’ailleurs le seul rouleau que j’ai pu atteindre, car ce jour là le magasin était bondé.

J’en ai pris 30 cms, mais j’ai eu de la chance, car le coupon précédent n’a pas été coupé droit, donc j’ai eu 30cms d’un côté, 40 de l’autre. Avec ça j’ai pu faire plus de lingettes que prévu, soit 33.

Lingettes lavables en bambou

Pour la doublure en coton, ce sont des chutes, et des coupons trop petits pour en faire quoi que ce soit d’autre. On ne jette rien!

Quant au tuto, vous n’en avez pas vraiment besoin :

  • 1 carré d’éponge
  • 1 carré de coton
  • on coud endroit contre endroit en laissant une ouverture
  • on coupe les angles (attention à ne pas couper les coutures)
  • on retourne 
  • on repasse et on surpique pour refermer la lingette.

J’ai trouvé le bambou très agréable au toucher, fin et très doux.

J’ai tout de même essayé de me renseigner pour connaître les différences entre l’éponge de bambou et l’éponge de coton. Apparemment, le bambou demande moins d’eau et de produits phytosanitaires pour pousser, le tissu à une durée de vie plus longue et serait plus absorbant. Une très bonne chose pour notre planète!

Mais attention pour les personnes qui souhaitent un produit totalement écologique, le site Cousu Bio nous informe que la transformation du bambou en tissu est un procédé polluant, et que le bambou est mélangé à de la viscose (fibre synthétique). Le tissu n’est alors plus tellement naturel et perd son bénéfique écologique.

Du coup, si vous souhaitez un tissu écologique et bio, prenez plutôt de l’éponge de coton certifiée Gots, qui vous assure un produit biologique et majoritairement naturel (environ 23 euros le mètre). Si vous préférez un tissu très doux et tout de même accessible en terme de tarif, le bambou est parfait (environ 17 euros le mètre). Et si vous êtes au bord de la rupture avec votre banquier, l’éponge de coton sans certifications sera la moins chère (environ 12 euros le mètre).

Pour ma part je pense reprendre du bambou pour sa douceur. Je n’aime pas trop acheter mes tissus sur internet, et dans les magasins près de chez moi, c’est l’éponge la plus douce que j’ai trouvée. Mais je verrais tout cela dans quelques temps, car la promotion n’étant plus en cours, ce n’est plus dans mes moyens.

En attendant je retourne à mes aiguilles pour d’autres projets.

Bisous bisous!

 

 

Rédigé par Sur-mes-aiguilles

Publié dans #Couture

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

elfie 14/03/2019 22:12

J'ai oublié de dire je suis partie d'insta mais je pensais quand même à toi.

elfie 14/03/2019 22:11

Menhhhh c'est gentille <3 ça me touche beaucoup. Et je comprend ta démarche. (du coup il y a des gens qui on su me retrouver ou pas ?) Je suis désolé, ça a dû te faire de la peine. Avant de faire ta connaissance, j'avais sympathisé avec une fille et du jour au lendemain elle est partie. Comme toi je l'ai cherché partout mais je ne l'ai jamais retrouvé.
Je suis partie un moment d'insta parce que j'en avais un peu marre...ça démoralise un peu quand même ce réseau social ^^. Je suis partie aussi de facebook et pinterest. Je me concentre sur le blog, car je préfère venir dans l'univers des gens, lire leurs articles et laissé ma petite trace de ma visite. J'aime bien lire du coup ça ne me dérange pas de lire les articles. C'est peut-être le fait de vieillir qui me fait penser ainsi ^^. Sinon en général je vais bien, un petit peu fatigué avec mes petites louloutes. Le dernier ne fait pas encore ces nuits donc je comprend ce que tu vie ^^. Sinon pour les mp je ne sais pas où ça se trouve.

Sur-mes-aiguilles 15/03/2019 23:30

Coucou! Et bien pour parler en privé tu peux venir par mail ou sur la rubrique « contact » du blog. Non personne n’a su me dire où tu étais... mais comme on avait un peu parlé sur Ravelry, je me suis doutée que tu as fuis les réseaux sociaux. Mais... je suis bien contente de te revoir par ici ^^

elfie 14/03/2019 21:35

Coucou Iseline, je viens de voir ton message sur insta. Oui c'est bien moi, tu m'as reconnu ? ^^. Je suis passée depuis peu à une autre passion: le coloriage anti stress parce que j'en ai eu un peu marre du tricot. (Avec toutes les belles choses que je voyais sur insta je voulais faire pareil que tout le monde et je me suis retrouvée avec des tricots à détricoter). Je tricote un peu de temps en temps quand j'en ai envie. D'ailleurs j'ai repris ma memory blancket. J'ai décidé une bonne fois pour toute d'arrêter les réseaux sociaux et de me concentrer que sur le blog. Etre partout, c'est stressant et quand on a une vie de maman ben on ne peut pas être partout ^^.

Sur-mes-aiguilles 14/03/2019 21:50

Je te comprends! Mais j’avoue que quand tu as « disparu » de tous les réseaux, je t’ai cherché, j’ai demandé à tout le monde. Ça m’a inquiété. Mais tout va bien pour toi et j’en suis heureuse! ???? N’hésite pas à venir papoter en privé ????. Les coloriages anti stress c’est sympa aussi! J’en ai quelques uns qui attendent que j’ai le courage de m’y mettre ^^

Pas@Pas de Chat 13/03/2019 10:55

Merci pour tes infos sur les tissus éponges, c'est toujours bien de faire son choix en connaissance de cause. Tes lingettes sont toutes jolies !

Sur-mes-aiguilles 13/03/2019 12:21

Ce sont des choses que je ne savais pas, vu l’engouement pour le bambou je pensais que c’était le top. Et bien non :)

AureAur 13/03/2019 06:52

C'est vrai que c'est pratique ces petites éponges !

Sur-mes-aiguilles 13/03/2019 07:47

Oh oui! Il faut que je m’en fasse pour moi!